Une infographie pour votre site : À quoi ça sert ? Comment la créer ?

Ludique et virale, l’infographie est un format très prisé sur le web. Grâce à des outils faciles d’accès, elle n’est plus réservée aux designers aguerris, dotés d’une parfaite maîtrise de Photoshop. Que vous alimentiez votre propre blog ou que vous soyez un couteau suisse de la rédaction, savoir créer une infographie peut représenter de nombreux avantages. Explications !

Une infographie ? Pour quoi faire ?

Les images favorisent la compréhension des informations. Elles peuvent servir à illustrer un article long et complexe, à en proposer un résumé accessible à tous, qui facilitera la mémorisation. L’infographie a donc tout d’abord une visée pédagogique : donner des clés de compréhension, simplifier le travail d’assimilation.

Créer une infographie peut aussi vous permettre de capter l’attention de l’internaute, sans cesse abreuvé de nouveaux contenus. Les images séduisent plus vite que les mots. En quelques secondes, elles éveillent l’intérêt du lecteur, sans rien exiger de lui en échange, ni temps ni efforts. Parce qu’elle mélange textes et éléments graphiques, l’infographie a un réel avantage : allier la force de l’image à celle des mots.

C’est enfin un format qui se diffuse facilement, sur les sites comme sur les réseaux sociaux. Créer une infographie peut donc vous aider à gagner en visibilité et à accroître votre lectorat. Ce qui aura aussi pour effet de booster votre référencement, si les sites qui partagent votre infographie ont la bonne idée d’ajouter le lien de votre blog. (Les notions de « netlinking » et de « backlinks » ne vous évoquent rien ? Parcourez mon lexique du jargon SEO pour en savoir plus sur leur rôle dans le référencement.)

Créer une infographie : les étapes clés

Concrètement, par où commencer ? Dans quel ordre procéder ?

1. Collectez et organisez vos données

Le plus simple est de partir d’un article que vous avez écrit pour votre site et que vous souhaitez synthétiser, illustrer par des données factuelles. La difficulté : réussir à sélectionner les bonnes infos, celles qui offriront au lecteur une vision simplifiée mais globale de votre sujet en seulement quelques points clés. Vous ne pourrez pas tout dire.

Notez les grandes idées à garder, puis réfléchissez à la meilleure façon de les illustrer : texte, icône, liste à puces, date, citation, chiffre… Ayez aussi en tête qu’il faudra créer du lien entre chaque élément, raconter une histoire avec un début, un milieu, une fin (et non tout assembler en vrac). Vous pouvez faire un brouillon en écrivant vos titres, vos données, vos idées d’enchaînement… Visualiser le plan de votre infographie, même très schématiquement, vous permettra de savoir où aller et d’opter pour le bon outil, le bon template.

2. Choisissez un outil qui vous convient

Vous débutez : privilégiez des outils faciles à utiliser et peu coûteux. De nombreux logiciels de conception graphique existent en ligne. La plupart d’entre eux proposent même une version gratuite suffisante pour créer une infographie de qualité. C’est le cas de Canva, probablement le plus populaire d’entre eux, idéal pour commencer. L’inscription sur ce type de sites est très rapide : n’hésitez pas à en tester plusieurs avant de vous lancer dans la création complète d’un document.

Les premiers pas se font sans grandes difficultés, grâce à une interface intuitive, des templates adaptés et la fameuse technique du « glisser-déposer ». Sur quels autres sites s’attarder ? Easelly (qui porte bien son nom), Piktochart (très abouti mais tout en anglais), Snappa (lui aussi). Venngage est également un très bon outil, mais vous devrez passer à la version premium rien que pour pouvoir télécharger votre infographie terminée.

3. Trouvez le template le plus adapté

Pour vous aider, ces sites proposent un grand choix de modèles, de maquettes prêtes à l’emploi, qu’il vous suffira de compléter avec vos propres données. Vous ne partirez ainsi pas de zéro. Commencez par chercher un template adapté au type de document que vous souhaitez créer, puis un modèle proche du schéma que vous aviez en tête. Ne vous arrêtez pas aux couleurs et polices d’écriture : elles seront faciles à personnaliser. Vous allez devoir modifier, supprimer et ajouter des éléments, mais partir d’un modèle de base peut tout de même vous faire gagner un temps précieux. Vous parviendrez à un résultat satisfaisant, même si vos compétences en design sont peu développées.

4. Intégrez vos données… sans rien oublier

C’est le moment de créer votre infographie. Rédigez vos textes, ajoutez vos chiffres, personnalisez vos images… Pensez à mettre en valeur les titres de chaque partie et à faire ressortir les éléments importants (polices de tailles ou de couleurs différentes, majuscules, caractères en gras…). Donnez un titre à votre infographie, suivi d’une accroche ou d’une introduction de quelques lignes.

N’oubliez pas de citer vos sources, en les intégrant directement à vos textes, ou en les listant à la fin de votre infographie pour ne pas affecter la lisibilité des informations. Dans tous les cas, évitez les données brutes non contextualisées, les chiffres non vérifiés, les approximations (« selon une étude… »). Pensez également à ajouter l’adresse de votre site, le nom de votre marque, votre logo, etc. Tous les internautes en contact avec votre infographie doivent pouvoir vous identifier.

5. Publiez et partagez !

On l’a dit : l’infographie est un format viral, qui se partage facilement. Ne vous contentez pas de l’intégrer à votre article, comme simple illustration. Valorisez votre travail en le partageant sur les réseaux sociaux, accompagné d’un texte percutant et d’un lien vers votre article de blog. Diffusez votre infographie au format image. Si votre blog intègre un bouton « Pin it » sur les images publiées, c’est aussi un bon moyen d’assurer une longue vie à votre infographie : ce format est très populaire sur Pinterest.

Quelques bonnes pratiques pour une infographie réussie

L’infographie est partout : vous ne sortirez du lot qu’en visant la qualité ! Soignez les détails, peaufinez votre design, sans jamais négliger le texte au profit de l’image. Pour créer une bonne infographie :

  • Allez à l’essentiel : renoncez aux précisions superflues, qui viendraient surcharger le message.
  • Variez la forme et le contenu, évitez le « tout chiffres » ou le « tout camembert ».
  • Votre infographie raconte une histoire : soignez vos enchaînements, créez du lien entre les éléments.
  • Facilitez le parcours de l’internaute, qui doit lire les informations dans le bon ordre et assimiler un maximum d’infos en un minimum de temps.
  • Côté design, choisissez des éléments qui ne s’éloignent pas trop de votre univers graphique.
  • Définissez un code couleur qui facilitera la compréhension des informations.
  • Le texte et les données chiffrées doivent rester lisibles : ne les noyez pas dans une surcharge de détails graphiques.
  • L’esthétisme n’exclut pas la qualité du contenu : votre infographie doit intégrer des données vérifiées, pertinentes et non périmées.

 

Laisser un commentaire